Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C étais karl au téléphone mon karl celui avec qui n avais partager ma vie pendant ces 7 dernières années  il avais une vois confiante et à la fois rassurante et il me dit qu il allais écourter son séjour de travail afin d être à mes côtés  J étais très impatiente de ME revoir d autant plus qu il n étais pas venu me chercher à l aéroport  et il me dit qu Éric son cousin Alain passer afin de m emmener à novela star une plage privée de Lomé. Qu importe la plage .moi mon désir était juste de revoir moi karl et tiens d autre alors il me vint à l idée de lui faire une surprise malgré la fatigue du voyage et le décalage horaire  pour cela je demanda à un grand ami à moi .et ami de la famille gnassingbé depuis des lustres de m y accompagner. Je monta dans la voiture et nous fiment un petit détour par agbalepedogan  un quartier de Lomé  afin de passé prendre une cousine a moi une amie et confidente et témoin de notre amour Alix.et nous sommes arriver à piya au 22h00 il y a avais de grande festivités lors du vivant du feu président gnassingbé et cela se perpetua même avec ses enfants. Quand l un fe ses enfants était en séjour à piya c étais la fête  jour et nuit ou le vin me Champagne voulaient à flot et ou pour les gens du villages venaient manger de succulents mets disposer sur des longues tables à l en plus finir.et plus illuminais de ses milles feux.je demande à Alix de rester dans la voiture avec blanc blanc j entra dans la résidence de karl .a peine entré je m'aperçu que la porte principale etait entrouverte  j entra et je me dirigeait vers sa chambre ou s echappais des fou rires. Et quand j ouvri la porte je vis une dame étendu sur notre mot un verre de champagne à la main dans son simple appareil. Elle ru a peine le réflexe de se couvrir que karl sorti de la salle d eau avec une serviette a la taille.je sorti tout juste après en sortons je vis Alix devant moi elle m avais  suivi voyons que je ne revenais pas.et avais suivi toute la scène  elle me pris la main  et nous allions monter dans la voiture  a peine monter que j aperçu karl  qui se trouvais déjà au portail me demandant de revenir afin d éclaircir la situation. Je demanda à blanc blanc de nous ramener  sur Lomé. JE pleurais à chaude larmes me disant que c étais juste un mauvais cauchemar et que j allais me réveiller. Je la reconnue la dame de LÀ photographique c étais bien elle.voilà pourquoi karl avais changer  etais devenu distant avec moi  Mon karl mon rayon de soleil.enfin JE me rendue compte du fossé qui c étais creusé entre lui et moi ces centaines d appels par jours qui ne s en resumais plus qu a 2 appels journaliers. Nous arrivions à Lomé 2 il étais 6hoo du matin je n avais pas dormi. De lz nuit et Alix ainsi que blanc blanc non plus  Après avoir demandé à blanc blanc aider d un garde rapprochée de karl de mettre les valises dans la voiture  .valises que je n avais pas eu le temps de defaire.nous nous dirigeons vers dekon  afin de prendre la grande avenue de la corniche que mon portable sonna  plusieurs fois je ne decrocha pas ensuite vint  le tour du téléphone d Alix a qui je supplia de ne pas décrocher .et enfin blanc blanc reçu aussi un appel.mais pour cette fois masquer. Après 10 minutes au téléphone  .ce dernier raccrocha et me dit que karl était en route et qu il lui demandais de me ramener à la maison .je refusa fermement.J arrivais à sarakawa vers 8h00 après avoir fait monter mes valises dans la suite que karl réservées tjrs quand je venais au tout début de notre relation.je demanda à Alix de rester la journée avec moi .je pris 3 somnifères  et m effondra sur le lit  ayant laisser Alix dans la pièce a vivre.Je n avais qu une envie dormir.vers 18 h00 heures ou je me reveilla  .c étais Alice qui étais venu dans ma chambre après avoir  frapper plusieurs fois à ma chambre sans succès  elle ne trouve pas d autres moyens que de me réveillé. Et à coter d elle je pu voir karl assis sur le banc de lit . Me regardant le regard vide et désespéré
C étais karl au téléphone mon karl celui avec qui n avais partager ma vie pendant ces 7 dernières années  il avais une vois confiante et à la fois rassurante et il me dit qu il allais écourter son séjour de travail afin d être à mes côtés  J étais très impatiente de ME revoir d autant plus qu il n étais pas venu me chercher à l aéroport  et il me dit qu Éric son cousin Alain passer afin de m emmener à novela star une plage privée de Lomé. Qu importe la plage .moi mon désir était juste de revoir moi karl et tiens d autre alors il me vint à l idée de lui faire une surprise malgré la fatigue du voyage et le décalage horaire  pour cela je demanda à un grand ami à moi .et ami de la famille gnassingbé depuis des lustres de m y accompagner. Je monta dans la voiture et nous fiment un petit détour par agbalepedogan  un quartier de Lomé  afin de passé prendre une cousine a moi une amie et confidente et témoin de notre amour Alix.et nous sommes arriver à piya au 22h00 il y a avais de grande festivités lors du vivant du feu président gnassingbé et cela se perpetua même avec ses enfants. Quand l un fe ses enfants était en séjour à piya c étais la fête  jour et nuit ou le vin me Champagne voulaient à flot et ou pour les gens du villages venaient manger de succulents mets disposer sur des longues tables à l en plus finir.et plus illuminais de ses milles feux.je demande à Alix de rester dans la voiture avec blanc blanc j entra dans la résidence de karl .a peine entré je m'aperçu que la porte principale etait entrouverte  j entra et je me dirigeait vers sa chambre ou s echappais des fou rires. Et quand j ouvri la porte je vis une dame étendu sur notre mot un verre de champagne à la main dans son simple appareil. Elle ru a peine le réflexe de se couvrir que karl sorti de la salle d eau avec une serviette a la taille.je sorti tout juste après en sortons je vis Alix devant moi elle m avais  suivi voyons que je ne revenais pas.et avais suivi toute la scène  elle me pris la main  et nous allions monter dans la voiture  a peine monter que j aperçu karl  qui se trouvais déjà au portail me demandant de revenir afin d éclaircir la situation. Je demanda à blanc blanc de nous ramener  sur Lomé. JE pleurais à chaude larmes me disant que c étais juste un mauvais cauchemar et que j allais me réveiller. Je la reconnue la dame de LÀ photographique c étais bien elle.voilà pourquoi karl avais changer  etais devenu distant avec moi  Mon karl mon rayon de soleil.enfin JE me rendue compte du fossé qui c étais creusé entre lui et moi ces centaines d appels par jours qui ne s en resumais plus qu a 2 appels journaliers. Nous arrivions à Lomé 2 il étais 6hoo du matin je n avais pas dormi. De lz nuit et Alix ainsi que blanc blanc non plus  Après avoir demandé à blanc blanc aider d un garde rapprochée de karl de mettre les valises dans la voiture  .valises que je n avais pas eu le temps de defaire.nous nous dirigeons vers dekon  afin de prendre la grande avenue de la corniche que mon portable sonna  plusieurs fois je ne decrocha pas ensuite vint  le tour du téléphone d Alix a qui je supplia de ne pas décrocher .et enfin blanc blanc reçu aussi un appel.mais pour cette fois masquer. Après 10 minutes au téléphone  .ce dernier raccrocha et me dit que karl était en route et qu il lui demandais de me ramener à la maison .je refusa fermement.J arrivais à sarakawa vers 8h00 après avoir fait monter mes valises dans la suite que karl réservées tjrs quand je venais au tout début de notre relation.je demanda à Alix de rester la journée avec moi .je pris 3 somnifères  et m effondra sur le lit  ayant laisser Alix dans la pièce a vivre.Je n avais qu une envie dormir.vers 18 h00 heures ou je me reveilla  .c étais Alice qui étais venu dans ma chambre après avoir  frapper plusieurs fois à ma chambre sans succès  elle ne trouve pas d autres moyens que de me réveillé. Et à coter d elle je pu voir karl assis sur le banc de lit . Me regardant le regard vide et désespéré

C étais karl au téléphone mon karl celui avec qui n avais partager ma vie pendant ces 7 dernières années il avais une vois confiante et à la fois rassurante et il me dit qu il allais écourter son séjour de travail afin d être à mes côtés J étais très impatiente de ME revoir d autant plus qu il n étais pas venu me chercher à l aéroport et il me dit qu Éric son cousin Alain passer afin de m emmener à novela star une plage privée de Lomé. Qu importe la plage .moi mon désir était juste de revoir moi karl et tiens d autre alors il me vint à l idée de lui faire une surprise malgré la fatigue du voyage et le décalage horaire pour cela je demanda à un grand ami à moi .et ami de la famille gnassingbé depuis des lustres de m y accompagner. Je monta dans la voiture et nous fiment un petit détour par agbalepedogan un quartier de Lomé afin de passé prendre une cousine a moi une amie et confidente et témoin de notre amour Alix.et nous sommes arriver à piya au 22h00 il y a avais de grande festivités lors du vivant du feu président gnassingbé et cela se perpetua même avec ses enfants. Quand l un fe ses enfants était en séjour à piya c étais la fête jour et nuit ou le vin me Champagne voulaient à flot et ou pour les gens du villages venaient manger de succulents mets disposer sur des longues tables à l en plus finir.et plus illuminais de ses milles feux.je demande à Alix de rester dans la voiture avec blanc blanc j entra dans la résidence de karl .a peine entré je m'aperçu que la porte principale etait entrouverte j entra et je me dirigeait vers sa chambre ou s echappais des fou rires. Et quand j ouvri la porte je vis une dame étendu sur notre mot un verre de champagne à la main dans son simple appareil. Elle ru a peine le réflexe de se couvrir que karl sorti de la salle d eau avec une serviette a la taille.je sorti tout juste après en sortons je vis Alix devant moi elle m avais suivi voyons que je ne revenais pas.et avais suivi toute la scène elle me pris la main et nous allions monter dans la voiture a peine monter que j aperçu karl qui se trouvais déjà au portail me demandant de revenir afin d éclaircir la situation. Je demanda à blanc blanc de nous ramener sur Lomé. JE pleurais à chaude larmes me disant que c étais juste un mauvais cauchemar et que j allais me réveiller. Je la reconnue la dame de LÀ photographique c étais bien elle.voilà pourquoi karl avais changer etais devenu distant avec moi Mon karl mon rayon de soleil.enfin JE me rendue compte du fossé qui c étais creusé entre lui et moi ces centaines d appels par jours qui ne s en resumais plus qu a 2 appels journaliers. Nous arrivions à Lomé 2 il étais 6hoo du matin je n avais pas dormi. De lz nuit et Alix ainsi que blanc blanc non plus Après avoir demandé à blanc blanc aider d un garde rapprochée de karl de mettre les valises dans la voiture .valises que je n avais pas eu le temps de defaire.nous nous dirigeons vers dekon afin de prendre la grande avenue de la corniche que mon portable sonna plusieurs fois je ne decrocha pas ensuite vint le tour du téléphone d Alix a qui je supplia de ne pas décrocher .et enfin blanc blanc reçu aussi un appel.mais pour cette fois masquer. Après 10 minutes au téléphone .ce dernier raccrocha et me dit que karl était en route et qu il lui demandais de me ramener à la maison .je refusa fermement.J arrivais à sarakawa vers 8h00 après avoir fait monter mes valises dans la suite que karl réservées tjrs quand je venais au tout début de notre relation.je demanda à Alix de rester la journée avec moi .je pris 3 somnifères et m effondra sur le lit ayant laisser Alix dans la pièce a vivre.Je n avais qu une envie dormir.vers 18 h00 heures ou je me reveilla .c étais Alice qui étais venu dans ma chambre après avoir frapper plusieurs fois à ma chambre sans succès elle ne trouve pas d autres moyens que de me réveillé. Et à coter d elle je pu voir karl assis sur le banc de lit . Me regardant le regard vide et désespéré

Partager cet article

Repost 0